Select Page

L’écoute attentive est une compétence importante. En général, les gens s’épanouissent lorsqu’ils se sentent pleinement “entendus”
et “vu”. L’écoute consciente signifie écouter complètement l’autre personne. Au lieu de
interrompant la personne, essayant de raconter sa propre histoire ou pensant à l’avenir, l’auditeur est
pleinement présent dans l’instant. L’auditeur écoute comme s’il était « là-bas » avec
le haut-parleur. En d’autres termes, l’écoute consciente implique une forme d’autorégulation dans laquelle
l’accent mis sur soi est mis de côté. L’écoute attentive peut créer un calme intérieur à la fois
parties, car l’orateur peut se sentir libre des idées préconçues et des préjugés de l’auditeur, et
l’auditeur est libre de bavardage intérieur.

But:
Le but de cet exercice est d’explorer le concept d’écoute consciente en expérimentant
ce que c’est que d’écouter attentivement les autres et de parler quand les autres écoutent attentivement.

Instructions:
Avant le début de l’exercice, informez les participants du but de cet exercice : « Nous pensons très souvent
sur le passé ou le futur en écoutant une autre personne parler. Lorsque nous faisons cela, nous n’écoutons pas
tous. Au lieu d’être dans l’instant et d’absorber pleinement à la fois les mots et le contenu de l’orateur, d’autres
des activités se produisent dans notre esprit, comme planifier ce que nous allons dire ou penser à ce que nous allons
aurait dû dire. Dans cet exercice, vous allez pratiquer et expérimenter ce que signifie l’écoute consciente. »

Partie 1 : écoute consciente

Invitez les participants à penser à une chose qui est stressante dans leur vie et à une chose qu’ils attendent avec impatience
pour. En 1-2 minutes, chaque participant partage avec le groupe des idées à la fois stressantes et agréables,
une histoire à la fois, pendant que tout le monde écoute.

Avant que les participants ne commencent à partager leurs histoires, invitez-les à attirer l’attention sur ce que cela fait de parler et
ce que ça fait de parler de quelque chose de stressant et de quelque chose de positif. Les participants sont invités à observer
leurs pensées, leurs sentiments et leurs sensations corporelles à la fois en parlant et en écoutant

Partie 2 : Discussions en petits groupes

Après avoir terminé la partie 1, demandez aux participants de se répartir en groupes de trois. Donnez aux groupes 5 à 7 minutes pour
discuter des questions de réflexion suivantes :
■ Qu’avez-vous ressenti en parlant pendant l’exercice ?
■ Qu’avez-vous ressenti en écoutant pendant l’exercice ?
■ Avez-vous remarqué un vagabondage mental ?
■ Si oui, quelle était la distraction ?
■ Qu’est-ce qui vous a aidé à ramener votre attention sur le présent ?
■ Votre esprit a-t-il jugé en écoutant les autres ?
■ Si oui, comment le « jugement » s’est-il ressenti dans le corps ?
■ Y a-t-il eu des moments où vous avez ressenti de l’empathie ?
■ Si oui, comment cela s’est-il ressenti dans le corps ?
■ Comment se sentait votre corps juste avant de parler ?
■ Comment votre corps s’est-il senti juste après avoir parlé ?
■ Que ressentez-vous en ce moment ?
■ Que se passerait-il si vous pratiquiez l’écoute attentive avec chaque personne à qui vous parliez ?
■ Pensez-vous que l’écoute consciente changerait votre façon d’interagir et d’interagir avec les autres ?
■ Que ressentiriez-vous si vous fixiez l’intention de prêter attention avec curiosité, gentillesse et acceptation à
tout ce que tu as dit et tout ce que tu as écouté ?

Partie 3 : Discussion plénière

Enfin, faites un débriefing en grand groupe sur les expériences décrites ci-dessus. Encouragez-vous les uns les autres à
partager des expériences personnelles spécifiques et développer les conversations en petits groupes.

Chaque petit groupe peut choisir un chef de groupe pour rendre compte au grand groupe de ce qui a été discuté et
ce qui s’est avéré être le plus répandu, unique ou intéressant.